photo

APRÈS CINQ SEMAINES DE DÉCONFINEMENT, LE TEXAS ET LA FLORIDE REFERMENT LES BARS ET LES RESTAURANTS

On entend souvent que le déconfinement ne veut pas dire que c'est la fin de la COVID-19, mais pourtant, certaines personnes ne semblent pas comprendre. En effet, le Québec se déconfine progressivement depuis le mois de mai, mais reste tout de même sur ses gardes.



Cela n'a pas été le cas pour le Texas, aux États-Unis. C'est l'un des états à avoir rouvert très tôt (1er mai) comparé au Nord-Est, qui a rouvert plusieurs semaines après et aujourd'hui, on peut dire qu'ils doivent le regretter puisqu'ils doivent refaire un pas en arrière en fermant les bars et restaurants.

Même chose pour la Floride, qui compte 9000 nouveaux cas en date de vendredi. Les autorités locales ont annoncé la quasi-fermeture des bars, qui ne pourront plus servir d'alcool sur place, à partir de maintenant.

On se souviendra des images qui passaient sur les réseaux sociaux des plages de la Floride qui étaient complètement bondées de personnes alors qu'on était encore en plein coeur de la pandémie. Les gens voulaient reprendre une vie normale mais la COVID-19 a décidé qu'il était encore trop tôt pour cela.

Un nouveau record a été battu cette semaine aux États-Unis avec plus de 225 000 nouveaux cas détectés en sept jours, selon un comptage de l'AFP.

On rappelle que les foyers les plus actifs en ce moment aux États-Unis sont les suivants :

- Californie

- Arizona

- Texas

- Floride

D'où l'importance de rester prudent et de respecter les consignes du gouvernement (lavage de main, distanciation sociale, masque) afin de ne pas refaire un pas en arrière comme le Texas et la Floride.

Crédit : LaPresse.ca
LOU GAUTHIER
27 JUIN 2020  (13H10)