VIDÉOS        QUIZ        POOL        PODCAST              
VIDÉOS     QUIZ     POOL     PODCAST           MEMBRE
photo

BILL BELICHICK REFUSE LA MÉDAILLE PRÉSIDENTIELLE DE LA LIBERTÉ DE DONALD TRUMP

L'entraîneur-chef des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, Bill Belichick, a décidé finalement de ne pas recevoir la médaille présidentielle de la Liberté. Il veut demeurer fidèle aux gens, à l'équipe et au pays qu'il aime. Selon lui : « Cet amour est plus grand que tout honneur individuel qui me serait accordé ».

L'entraîneur qui a remporté six Super Bowls a expliqué précisément qu'il ne refuse pas cet honneur que le président Donald Trump voulait lui décerner, mais il a tenu à préciser que suite aux tristes événements survenus au Capitole, « la décision a été prise de ne pas aller de l'avant avec (la remise de) cet honneur. »

Il a ajouté dans une déclaration : « Récemment, on m'a offert de recevoir la médaille présidentielle de la Liberté, ce qui m'a flatté en vertu du respect que j'éprouve pour ce que cet honneur représente et l'admiration que j'ai pour ses précédents récipiendaires. Par la suite, les incidents tragiques de la semaine dernière sont survenus et la décision a été prise de ne pas aller de l'avant avec (la remise de) cet honneur. Par-dessus tout, je suis un citoyen américain qui témoigne d'une grande révérence envers les valeurs de notre nation, la liberté et la démocratie. Je sais également que je représente ma famille, comme les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. »



Le sportif se qualifie de apolitique mais avait écrit une lettre à Donald Trump pendant sa campagne électorale de 2016. D'ailleurs, Trump avait lu sa lettre fièrement lors d'un rassemblement politique. Les deux hommes ont toujours de bons contacts.

Crédit : La Presse
ANDRÉE LABELLE
11 JANVIER 2021  (22H26)