photo

BRUXELLES : UNE PREMIÈRE « BOÎTE À BÉBÉ » POUR ABANDONNER SON NOURRISSON

Après une interdiction de trois ans, une première « boîte à bébé » ouvrira à Bruxelles en Belgique afin de permettre aux parents en détresse d'abandonner, dans l'anonymat et en toute sécurité, leur enfant.

Le projet est une initiative de l'association Corvia, qui vient en aide aux femmes en situation de précarité. Aline Duportail, pédagogue à l'association, raconte que le projet est né dans la ville d’Anvers où une boîte à bébé y est installée depuis vingt ans.

« À Bruxelles, beaucoup de mamans sont en situation de précarité et nous nous sommes dit que la ville avait aussi besoin de ce dispositif », explique-t-elle.

Lorsqu'une mère désire abandonner son bébé, elle doit se rendre au 205, rue du Tilleul. Devant la porte, elle devra taper sur un clavier le code indiqué sur le montant de la fenêtre. Une trappe s'ouvrira alors et elle pourra déposer le bébé dans un couffin, à l'intérieur de la boîte.

Au même moment, la mère devra récupèrer une grande enveloppe contenant de nombreuses informations sur l'acte d'abandon.

Une fois la porte de la boîte fermée, elle est définitivement verrouillée. Un responsable de l'association est aussitôt averti par une alarme et celui-ci doit avertir immédiatement un médecin afin d’apporter les premiers soins au nouveau-né.

L'enfant est ensuite envoyé vers l'hôpital et pris en charge par la pouponnière. Il sera ensuite placé en famille d'accueil.

Il est toujours possible pour la mère de changer d'avis et le délai est de trois mois. Une petite poupée unique, présente dans l'enveloppe récupérée lors du dépôt du nourrisson, permet d'identifier la mère. Par contre, il faut savoir qu'en Belgique l'abandon est considéré comme un délit. Il est possible que la mère soit sanctionnée.

Mme Duportail explique que la « boîte à bébé » n'est peut-être pas la meilleure solution, mais elle comble au moins un besoin qui est bien présent.

« La boîte à bébé n’est certes pas idéale, mais il s'agit d'un lieu sécurisé où la maman peut déposer son enfant en étant certaine qu’il soit entre de bonnes mains. Nous voyons beaucoup de mamans, très courageuses d’ailleurs, qui abandonnent leur bébé dans des boîtes en carton dans des parcs, dans la rue, sur des places… Ce dispositif leur offre un autre choix, plus sûr ».



L'organisation ne souhaite pas inciter à l'abandon d'enfant, mais plutôt « offrir une possibilité aux mères désoeuvrées de laisser leur enfant en sécurité ». Quand on regarde les chiffres à Anvers, il y a dix bébés qui ont été déposés en dix ans.

Il est certain que le système de « boîtes à bébés » est loin de faire l'unanimité. Plusieurs personnes qualifient le procédé comme étant non-éthique et moyenâgeux. D'autres pensent qu'il vaut mieux organiser le recueillement de l'enfant plutôt que de recourir à ce moyen.

Crédit : AyoyeMonde et LCI
SOPHIE PERRON
25 SEPTEMBRE 2020  (8H39)
QUIZ SUR BEACHNEWS
image
Dans quel état américain se situe la ville de Denver?
COLORADO
KANSAS
UTAH
WYOMING