photo

EST-CE LA FIN POUR MITSUBISHI EN AMÉRIQUE?

Fondée en 1873 par Iwasaki Yataro, la société automobile a commencé à commercialiser ses voitures en Amérique du Nord qu'en 1970 lors de la création de Mitsubishi Motor Corporation. Même s’il s’agit que d’un tout petit joueur dans le monde automobile, alors que celui-ci n’a qu’environ 1 % des parts de marché aux États-Unis et au Canada, il pourrait bien s’agir de la fin de Mitsubishi en Amérique du Nord.



En effet, selon ce que rapporte le site de nouvelle automobile, Le Guide de l’auto, cette voiture japonaise serait de moins en moins populaire auprès des nouveaux acheteurs américains, en raison de sa non-désirabilité, de son manque de concurrentialité et du fait qu’elle a de la difficulté à bien répondre aux besoins des consommateurs d’aujourd’hui.

Cette semaine, le chef de la direction Takao Kato a également annoncé une nouvelle stratégie de commercialisation qui laisse entrevoir une importante rationalisation de Mitsubishi en Amérique du Nord. En effet, selon ses propos, la société automobile Mitsubishi a comme objectif de concentrer ses ventes où la marque jouit d’une plus grande popularité. Pour ce faire, la compagnie prévoit allouer beaucoup plus de ressources pour les véhicules qui fonctionnent bien dans les régions de l’Asie du Sud-Est et l’Océanie.

De plus, Takao Kato compte aussi miser sur leur alliance avec Nissan en Amérique du Nord et en Chine, puis sur Renault en Europe pour réduire ses dépenses en recherche et développement, en publicité et en main-d’œuvre indirectes pour cibler une baisse des coûts fixes à l’échelle mondiale de 20% d’ici le 31 mars 2022.

image

Pour conclure, ces changements signifieront pour les consommateurs québécois un abandon d’ici quelques années de la Mitsubishi Mirage, l’une des marques préférées des Québécois, et ce, malgré une révision esthétique prévue pour l’édition 2021. De plus, selon certaines rumeurs, le prochain Mitsubishi Outlander risque de ressembler mécaniquement et techniquement au nouveau Rogue 2021 de Nissan, un premier exemple de l'alliance créée entre les deux compagnies automobiles? À suivre...

Crédit : Le Guide de l'auto
Seriez-vous déçu si les voitures de marque Mitsubishi disparaîtraient d’en Amérique du Nord d’ici quelques années?
MATHIEU FOURNIER
27 JUIN 2020  (12H28)