logo           VIDÉOS     QUIZ     PODCAST        
photo

EST-CE QUE NOUS POURRONS NOUS FAIRE VACCINER CONTRE LA COVID AVANT NOËL?

Depuis le début de cette pandémie, la planète a pratiquement arrêté de tourner. Dès lors, tous les plus grands scientifiques s'affairent à trouver LE vaccin qui permettra au monde entier de retrouver la vie telle que nous la connaissions avant.

Les dommages de la COVID 19 sur le plan économique sont incommensurables. Mais, bonne nouvelle, le virus qui ne cesse de faire des ravages et qui nous semblait invincible jusqu'à maintenant pourrait peut-être être contrôlé bientôt... C'est du moins ce que pense le directeur du Centre de recherche en infectiologie de l'Université Laval, Gary Kobinger. Il croit que les premiers vaccins pourraient être disponibles dès le mois de décembre.

Entrevue avec le spécialiste, Gary Kobinger :

Q - Plusieurs pensent que la crise sanitaire prendra fin lorsqu'un vaccin sera disponible. C'est pour quand?

R - La crise ne va pas nécessairement finir au moment où on aura un vaccin. Il ne faut pas se dire : c’est juste quand on va avoir un vaccin, donc en attendant, on fait ce qu’on peut jusqu’à ce qu’on ait un vaccin. Il y a des techniques qui marchent vraiment : l’épidémiologie, le suivi de cas, le diagnostic, ça fonctionne, il ne faut surtout pas abandonner. C’est pour quand? Depuis le début, je dis printemps-été pour un accès plus général. Ce à quoi je m’attends, c’est qu’on voit des vaccins sortir à partir de peut-être même décembre, mais au moins au début 2021. Je m’attends à ce qu’on voit certains obtenir des autorisations, au moins d’urgence, pour, par exemple, protéger les plus vulnérables et les travailleurs de la santé.

Q - Est-ce qu'on a de bonnes nouvelles?

R - Il y a plein de bonnes nouvelles. La deuxième vague, on avait prévu au printemps passé qu’il allait y en avoir une, et elle est en train de se produire. La grosse bonne nouvelle, c’est quand vous regardez le taux de mortalité, c'est très très bas comparativement à ce qu’on a vu durant la première vague.

Q - Pourquoi?

R - Il y a plusieurs hypothèses, mais une des hypothèses qui est en chef de file, je pense que beaucoup de personnes sont d’accord, c’est que les gens sont plus attentifs. Ils font attention, ils suivent les messages de la santé publique, la distanciation sociale, le lavage des mains, le port du masques, etc. Ça fait qu’en fin de compte, quand ils sont exposés, ils sont exposés à des doses plus faibles. Il y a une étude assez intéressante qui va sortir qui montre que la dose à laquelle on est exposé, ça corrèle évidemment avec la sévérité de la maladie.

En plus de tout ça, il y a un diagnostic qui se fait, c'est incroyable, chaque jour, c’est des milliers de tests. Au niveau clinique aussi, la prise en charge est beaucoup plus efficace. Il y a maintenant des solutions qui commencent à émerger. Aussi, l’épidémiologie devient de mieux en mieux. Si vous connaissez quelqu’un qui a été un cas récemment, normalement les gens autour ont des contacts. Au printemps passé, ce n'était pas tout le temps constant. On est meilleurs à faire beaucoup de choses, ce qui fait qu’on a un taux de mortalité moins élevé.



Q - Les progrès depuis six mois sont donc importants?

R - On avait déjà des cartes dans les mains au départ. On connaissait le SRAS à cause de ce qui s’était passé au début du 21e siècle, donc on avait de l’information sur le virus comme tel. On sait déjà quelles composantes du virus utiliser pour la vaccination, donc c’est vraiment un atout. Il y a certainement une attention particulière pour accélérer tout ce qui peut être accéléré.

Les propos ont été recueillis par Bruno Savard

Crédit : Radio-Canada
ANDRÉE LABELLE
22 OCTOBRE 2020  (10H33)
QUIZ SUR BEACHNEWS
500$ À GAGNER
image
Quel pourcentage de notre corps est composé d'eau?
25-30%
40-45%
60-65%
75-80%
BeachNewsEveryday.com
photo
IL Y AURA BEL ET BIEN UN TROISIÈME COUPLE QUI ACCÈDERA À LA FINALE
BeachNewsEveryday.com
photo
JAY DU TEMPLE ANNONCE UNE BOMBE À L'ÉMISSION (LA SEMAINE DES 4 JULIE)
BeachNewsEveryday.com
photo
AH LES LIGUES DE BIÈRE! LÀ OÙ ON POURCHASSE L’ARBITRE À DEUX!
BeachNewsEveryday.com
photo
COLE CAUFIELD A INSCRIT UN TOUR DU CHAPEAU CE SOIR, VOYEZ SES BUTS AINSI QUE SES COMMENTAIRES D’APRÈS-MATCH
BeachNewsEveryday.com
photo
LE PÈRE NOËL SUR L'AUTOROUTE 40 🎅
BeachNewsEveryday.com
photo
LES CERFS À LONGUEUIL SERONT SAUVÉS