photo

GOODFOOD SOUHAITE MAINTENANT POUVOIR LIVRER DE L'ALCOOL AVEC SES BOÎTES-REPAS

L'adoption du projet de loi 72 a été une vrai bouffée d'air frais pour les restaurateurs. Depuis le mois de décembre, les restaurants et les microbrasseries, qui détiennent un permis de restauration, peuvent maintenant faire livrer par un tiers des boissons alcoolisées accompagnées d'un repas.

Puisqu'il y avait une avancée dans la loi qui permettait la livraison d'alcool, l'entreprise montréalaise Goodfood a décidé de faire une demande au gouvernement pour pouvoir vendre et livrer de la bière ou du vin avec ses boîtes-repas.

« On a eu des discussions avec certains ministères au Québec et en Ontario pour faire de la livraison d'alcool », a confirmé à La Presse Philippe Adam, chef de la direction financière de Marché Goodfood.

Même si les commandes se font uniquement en ligne, Goodfood se décrit comme étant une épicerie. Les clients demandent souvent s'ils peuvent avoir de l'alcool livré avec leur repas. La législation ne le permet pas, mais l'entreprise aimerait pouvoir offrir ce service comme dans les autres épiceries.

Selon M. Adam, le gouvernement semble à l'écoute. Il reconnait que ce n'est pas simple de changer les lois et que cela peut prendre plusieurs mois. Par contre, il souhaiterait pouvoir offrir à ses 306 000 clients des produits alcoolisés avant la fin de l'année 2021.



L'objectif serait de mettre de l'avant les produits d'ici. La société souhaiterait également déployer ce nouveau service à travers le Canada.

La compagnie Cook it, qui suit de près le dossier, confirme que la demande est bien présente et que ça serait une plus-value pour les clients.

Source : LaPresse
SOPHIE PERRON
20 JANVIER 2021  (20H41)
QUIZ SUR BEACHNEWS
image
Qu'est-ce qui a causé la crise d'Oka au Québec?
LA GRIPPE ESPAGNOLE
LA PÉNURIE DE FROMAGE À L'ABBAYE D'OKA
LE VIRUS DU MAMMIFÈRE OKAPI
LE ZONAGE D'UN TERRITOIRE MOHAWKS