photo

HARCELÉ PAR LES COMPLOTISTES POUR UNE PUB DU GOUVERNEMENT

Même s'il avait été mis en garde, Francis Brizard, l'homme qui a accepté de participer à une campagne de sensibilisation aux dangers de la COVID-19, se dit surpris de la quantité de message haineux qu'il reçoit de la part de complotistes.

Accusé d'être un acteur payé par le gouvernement - il a reçu 2000$ pour sa participation à la campagne - on le traite de menteur et certains ont même trouvé un profil de rencontre de l'homme, dans lequel il a des photos « sans trou dans la gorge », affichant une capture d'écran comme « preuve » de la supercherie. Il raconte aussi recevoir des appels d'insultes et de menaces, jour et nuit.

image

(Crédit photo: Ayoye)

Pourtant, l'homme de 57 ans, un entrepreneur qui avait l'habitude de monter des montagnes et faire du ski régulièrement, a bel et bien attrapé le virus et est resté 45 jours à l'hôpital, dont 12 jours plongé dans un coma artificiel alors qu'il était intubé par trachéotomie. Comme séquelles, l'homme doit composer avec plusieurs troubles de santé, dont la présence de la trachéo avec laquelle il devra composer toute sa vie et qui l'empêche de retourner travailler.



En entrevue, l'homme affirme malgré tout ne pas regretter le tournage de la pub : « Je ne regrette pas, mais mon idée c'était surtout de voir si je peux aider les gens atteints, comme moi, et de voir si il n'y a pas un programme gouvernemental pour nous aider à vivre avec ses conséquences. »

Crédit : Ayoye
JULIE GAUTHIER
16 OCTOBRE 2020  (10H15)
QUIZ SUR BEACHNEWS
image
Quelle est cette marque de voiture?
CHATENET
LANCIA
MCLAREN
TEMPO