VIDÉOS        QUIZ        POOL        PODCAST              
VIDÉOS     QUIZ     POOL     PODCAST           MEMBRE
photo

HOSPITALISÉE POUR UNE CHUTE, ELLE MEURT DE LA COVID

Selon des sources, l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont a dépassé sa capacité d'accueil en ce qui a trait aux patients atteints de la COVID-19.

Denis Cloutier, président du Syndicat des professionnels en soins du CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal, affirme d'ailleurs : « C'est assez catastrophique, mais disons qu'avec des patients COVID positifs installés sur des civières, dans des urgences remplies à 150 %, les risques sont élevés. »

En effet, une dame de 74 ans, nommée Françoise, a été admise à cet hôpital pour une chute avant les Fêtes et a perdu la vie en raison de la COVID ce mardi, après avoir attrapé le virus dans l'établissement. D'ailleurs, la plupart des patients atteints du virus l'auraient contracté dans l'hôpital.

M. Cloutier affirme connaître lui-même une personne qui est entrée dans l'hôpital pour une cheville mal en point et qui est décédée du coronavirus. Peu rassurant!

La femme a été déclarée positive le 31 décembre, plus d'une semaine après son hospitalisation. Celle-ci avait fait une mauvaise chute à sa résidence. Elle aurait contracté la maladie dans sa chambre semi-privée. Elle a ensuite été plongée dans le coma durant les derniers jours de sa vie, avant de s'éteindre mardi.

Son fils André n'en veut à personne. Il raconte : « J'ai vu des infirmières travailler et j'aurais juste voulu les aider. » Il ajoute même : « Je lève mon chapeau à ceux qui sont au front. Ils font de leur mieux. »

Le CIUSSS aurait avisé ses employés dans un courriel que tous ceux qui ont travaillé dans les unités en éclosion devront passer un test de dépistage préventif.



Hier, l'hôpital affichait ceci sur son compte Facebook :


Source : Ici.radio-canada.ca
JOSÉE MAHEUX
13 JANVIER 2021  (19H07)