photo

JÉRÉMY GABRIEL RÉAGIT À LA DÉCISION DE LA COUR SUPRÊME

Malgré les années, l’affaire Jérémy Gabriel et Mike Ward continue de faire couler énormément d’encre. Voici les faits : lors d’une de ses tournées de spectacles en 2010, l’humoriste à l’humour plutôt noir en Mike Ward avait fait une blague sur l’apparence physique de Jérémy Gabriel, mais également sur le fait qu’il n’était pas tuable.

Quelques années plus tard, tanné de faire rire de lui, Jérémy Gabriel décide d’envoyer sa cause devant les instances juridiques. En 2016, la Commission des droits de la personne a donné une amende de 42 000 $ à Mike Ward, soit 7 000 $ à la mère et 35 000 $ à l’enfant. Refusant de payer, la cause s’est dirigée en Cour d’appel, où, encore une fois, Mike Ward a reçu une amende de 35 000 $ pour l’enfant, mais celle de 7000 $ à la mère a été retirée.

Dix ans plus tard, refusant encore une fois de payer l’amende, Mike Ward et Jérémy Gabriel se dirigeront à la plus haute instance judiciaire du Canada, la Cour suprême, pour faire entendre leur cause. Rappelons que Mike Ward avait mentionné qu’il préférait faire de la prison avant de donner de l’argent à l’artiste qui a chanté pour le pape Benoit XVI en 2006.




Qu’en pense Jérémy Gabriel?

Malgré les deux décisions qui étaient auparavant plutôt en sa faveur, Jérémy Gabriel sait que sa cause est loin d’être terminée. Celui-ci aurait préféré que le dossier soit clos pour de bon, mais il sait qu’il s’agit d’une dernière occasion de faire valoir ses points, mais aussi d’arrêter tous ces humoristes qui parfois vont trop loin...

« J’aurais préféré voir ce dossier clos définitivement. Je souligne, cependant, l’importance de permettre à M. Ward de pouvoir faire valoir ses points à nouveau. » - Jérémy Gabriel, chanteur

Crédit :MSN
Selon vous, qui sortira gagnant de l'affaire Jérémy Gabriel et Mike Ward après la décision de la Cour suprême?
MATHIEU FOURNIER
1 AOÛT 2020  (10H18)