photo

LA CHINE FAIT DES TESTS RECTAUX POUR DÉTECTER LA COVID-19

Selon des spécialistes chinois, le test rectal est plus efficace que le prélèvement nasopharyngé (PCR) pour dépister la COVID-19. Depuis le début de la pandémie, ils font la détection avec cette nouvelle méthode. Ce type de test est semblable au PCR mais est inséré dans le rectum. Le personnel de la santé insère le coton-tige de 3 à 5 centimètres directement à l'intérieur.

Depuis un an, la Chine utilise ce test et selon Li Tongzeng, directeur adjoint chargé des maladies infectueuses de Pékin, ce type de dépistage « permet d'augmenter le taux de détection des personnes infectées ». Selon lui, le virus resterait plus longtemps sur les muqueuses anales que sur les voies respiratoires.

Bien qu'il soit plus efficace, ce genre de test est plus compliqué à réaliser. La Chine ne l'utilise que pour les éclosions dans des secteurs à haute transmission. Il est aussi utilisé pour tester les voyageurs qui rentrent au pays.

Le 29 janvier, la Chine a fait un dépistage massif suite à quelques cas du nouveau variant britannique. Plus d'un million de personnes ont été testées en quelques jours avec des tests réguliers et rectaux.



Cependant, la nouvelle méthode ne fait pas l'unanimité et c'est la risée sur les réseaux sociaux. Les réactions sont nombreuses : « Soulagé d'être déjà rentré en Chine! », écrit un utilisateur sur Weibo. Un autre internaute affirme : « C'est pas trop douloureux mais certainement super humiliant ». Certains voient cette pratique avec humour : « J'ai fait deux dépistages anaux. Dans la foulée, on m'a aussi prélevé un échantillon dans la gorge. À chaque fois, j'avais peur que l'infirmière oublie de changer d'écouvillon entre les deux tests ».

Que ce moyen soit efficace ou pas, espérons qu'on n'en arrivera pas là au Québec!

Crédit : Slate
ANDRÉE LABELLE
27 JANVIER 2021  (21H20)
QUIZ SUR BEACHNEWS
image
À quel groupe ou artiste attribuez-vous cette pochette d'album?
PINK FLOYD
QUEEN
THE DOORS
THE WHO