photo

LE SPVM EST EN ACCORD AVEC LA DÉCRIMINALISATION DE LA DROGUE

Mardi, le conseil municipal de Montréal a déposé une motion au gouvernement fédéral demandant de décriminaliser la possession simple de drogue pour usage personnel.

Cette demande survient au moment où Montréal connaît une forte hausse du nombre de surdoses et de décès liés à la consommation de drogues, et ce, encore plus depuis le début de la pandémie.

D'autres partis seraient également en faveur de cette demande, tel que le SPVM ainsi que la Dre Mylène Drouin, directrice de santé publique de Montréal. Plusieurs organismes communautaires montréalais soutiennent également l'idée.



« Face à de tels chiffres, on se rend vraiment compte que la criminalisation ne réduit pas l'usage ni la disponibilité des drogues. Par contre, elle alimente la stigmatisation des personnes qui en font usage et les met face à des préjudices qui peuvent les empêcher d'avoir accès aux soins dont elles ont besoin pour assurer leur survie », a expliqué Sandhia Vadlamudy, la directrice générale de l'Association des intervenants en dépendance du Québec.

Par contre, de son côté, le premier ministre Justin Trudeau a d'autres solutions en tête par rapport à la situation, comme l'établissement d'un approvisionnement sûr en drogues pour les toxicomanes.

Celui-ci a également affirmé que, selon lui, « la décriminalisation des drogues n'était pas la solution miracle. »

Source : Radio-Canada
MAÉLIE SAMSON
27 JANVIER 2021  (20H54)
QUIZ SUR BEACHNEWS
image
Quel est le plus haut score possible au bowling, considéré comme le score parfait?
100
120
220
300