photo

LE RESTAURANT GRUMMAN’78 FERME DÉFINITIVEMENT SES PORTES

Les deux associés en charge du Grumman'78 de Saint-Henri, sur la rue de Courcelle, ont décidé de fermer les livres. Gaëlle Cerf, la propriétaire de l'établissement, a déclaré ceci en entrevue à La Presse : « On tire la plogue. C’est fini. Le respirateur artificiel vient de s’arrêter. Il fallait perdre plus de 70 % de ses revenus, et de notre côté, on avait perdu seulement 65 %… On s’est démenés, mais à un moment donné, c’était trop. On perdait de l’argent, ce n’était plus rentable du tout. »

La COVID-19 aura donc eu raison du fameux restaurant de tacos et de son légendaire camion de rue, qui sillonnait depuis 2010 et avait même aidé à ouvrir la voie à tous les autres à Montréal. Vraiment triste.

Malgré le fait que le restaurant possédait une terrasse, Mme Cerf affirme que l'été a été très difficile et qu'ils perdaient 30 000 $ par mois. Elle explique d'ailleurs à ce sujet : « On aime mieux fermer maintenant avant d’y laisser toutes nos plumes. »

image

Malgré ce triste dénouement, Gaëlle Cerf se considère chanceuse de ne pas tout perdre. « On se retire à temps, pour s’en sortir, et éviter une faillite personnelle. Maintenant, on va prendre une bonne pause pour prendre soin de nous », ajoute la propriétaire.

Annonce sur Facebook

Vendredi après-midi, dans une publication Facebook publiée par l'entreprise, le restaurant invite ses clients à lui donner un coup de main cette fin de semaine, alors qu’une vente de garage sera organisée pour liquider les quelques objets et autres souvenirs qui restent du food-truck, tout en respectant les mesures sanitaires.


Mme Cerf, qui est aussi cofondatrice et vice-présidente de l’Association des restaurateurs de rue du Québec (ARRQ), admet que la situation actuelle est très inquiétante pour plusieurs autres restaurants et commerces montréalais. « Qui a les reins assez solides, et combien de temps peuvent-ils tenir? J’espère le mieux, mais c’est inéluctable », affirme-t-elle en faisant référence aux nombreuses autres fermetures qui pourraient se produire durant les mois à venir.

Plusieurs Montréalais ont apporté leur soutien à la femme d'affaires sur les réseaux sociaux, suite à la publication de l'entreprise. Entre autres, le chef-propriétaire du P.A. & Gargantua, Paul-André Piché, a écrit ceci : « Merci d’avoir été le porte-étendard du streetfood… Mon food-truck n’aurait jamais existé sans vous. » Le camion de rue « Mi Corazon Tacos & Burritos » a ajouté aussi : « Quelle tristesse ! Vous avez été une source d’inspiration pour notre entreprise. Vous allez nous manquer. »



Est-ce que Gaëlle Cerf en veut au gouvernement? Elle est très consciente du fait que le problème est beaucoup plus vaste que la simple fermeture des salles à manger. Les clients ne sont plus au rendez-vous de toute façon, que ce soit la clientèle touristique ou celle de manière générale.

« Je ne peux pas trouver de coupable. Le coupable, c’est la COVID, et puis c’est tout. C’est 2020. »

À lire aussi

Crédit : La Presse
JOSÉE MAHEUX
17 OCTOBRE 2020  (11H15)
QUIZ SUR BEACHNEWS
image
La jeune juive Anne Frank est devenue mondialement connue parce qu'elle :
A ÉCRIT UN JOURNAL PENDANT LA PÉRIODE OÙ ELLE A VÉCU CACHÉE
A AIDÉ D'AUTRES ENFANTS À S'ÉCHAPPER D'UN CAMP DE CONCENTRATION
A CONTRIBUÉ À FAIRE ARRÊTER ADOLF HITLER
A DONNÉ DES COURS À DE JEUNES ENFANTS DANS UN CAMP DE CONCENTRATION