photo

LES ROLLING STONES VEULENT POURSUIVRE TRUMP

Le président américain Donald Trump a provoqué la colère de Mick Jagger et du groupe The Rolling Stones la semaine dernière en utilisant la chanson You can’t always get what you want (Tu ne peux pas toujours avoir ce que tu veux) lors d'une apparition publique à Tulsa, dans le cadre de sa campagne électorale 2020.

L'organisme BMI, qui protègent les droits musicaux, a avisé l'administration Trump par voie officielle qu'une utilisation non autorisée de la musique des Stones entraînerait une poursuite en justice, pour bris d'accord de licence et utilisation de musique non autorisée.



Ce n'est pas la première fois que l'équipe de campagne Trump fait face à ce genre de poursuite, le groupe Queen avait intenté une action en justice à la suite de l'utilisation de la Chanson We are the champions lors d'une apparition sur scène en 2016. Le chanteur canadien Neil Young avait aussi vivement dénoncé l'utilisation non autorisée de sa chanson Rocking in the free world (Gardez le rythme dans le monde libre) lors d'une apparition publique à New York, en 2015.

Crédits : 99 Scenes
JULIE GAUTHIER
29 JUIN 2020  (11H27)