photo

LES GRANDS RASSEMBLEMENTS BIENTÔT AUTORISÉS? L'OMS SE PRONONCE EN FAVEUR

Nous avons vu beaucoup de festivals et de spectacles annulés cette année à cause de la COVID-19, mais il ne faut pas perdre espoir, ceux-ci pourront recommencer éventuellement! En fait, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a divulgué le 29 mai, pour la première fois depuis le 19 mars dernier, une publication concernant les rassemblements de masse.

Cette publication s'adresse aux gouvernements, à la santé publique et aux organisateurs afin de les aider à prendre en considération les risques de transmissions du virus selon le type d'événement étape par étape. Pour faire un bref résumé, l'OMS invite les personnes concernées à prendre en compte trois points importants avant de décider si un événement devrait avoir lieu. Les trois étapes sont :



1. Contexte normatif et épidémiologique

Ce point mentionne qu'il est important de considérer l'état de la contagion dans le pays (ou la région) dans lequel l'événement se situerait et à quelle étape du plan de déconfinement cet endroit est rendu.

Par exemple, dans les pays où les mesures sanitaires sont encore très strictes et que le confinement se poursuit, il est peu probable qu'un événement de masse puisse avoir lieu.

2. Évaluation des facteurs de risques associés avec les événements de masse

Ce point est pour examiner les risques de transmission, du point de vue du système de santé, selon différents critères tels que :

- La disposition de l'endroit choisi pour tenir l'événement (endroit, taille, disposition, densité de la foule, etc.);

- Le nombre et les caractéristiques des gens ciblés par l'événement (âge, état de santé général, provenance, voyage récent pour assister à d'autres événements, etc.);

- Les interactions prévues entre les participants (ex. : danse rapprochée, serrage de mains, accolades, etc.);

- La durée de l'événement;

- La capacité de la santé publique à détecter et gérer les cas de COVID-19 en terme de politiques, ressources et capacité.

3. La capacité d'appliquer des mesures de prévention et de contrôle

Si les étapes ci-haut n'inquiètent pas les autorités en charge de l'organisation d'éventuelles contaminations de masse au virus, il faut également considérer que l'événement doit être en mesure d'y appliquer des mesures de prévention. Ces mesures peuvent, entre autres, inclure :

- Modifier les caractéristique de l'événement (lieu, équipement, public cible, etc.);

- Considérer la capacité de la santé publique à intervenir massivement avant, pendant et après que l'événement ait eu lieu.

Pour tous les détails, visitez la publication complète de l'OMS (en anglais seulement).

Cette annonce ne signifie pas que tous les festivals pourront recommencer dans un futur rapproché, mais ça nous indique quand même qu'il y a de l'espoir et que l'OMS transfère tranquillement certaines responsabilités et décisions aux gouvernements.

Ça va bien aller!

Crédits : OMS et 99scenes
VALÉRIE MATHIEU
4 JUIN 2020  (11H50)