logo           VIDÉOS     QUIZ     PODCAST        
photo

LES TATOUAGES AURAIENT DES EFFETS NÉFASTES À LONG TERME SUR LE CORPS

Le tatouage connaît un engouement sans précédent depuis des années. De plus en plus de gens se font tatouer. C'est une façon de se distinguer et par le fait même d'exprimer qui nous sommes.

Étant donnée cette popularité, des chercheurs se sont demandés si les tatouages pouvaient avoir des effets néfastes à long terme sur le corps. Nous connaissons déjà les effets à court terme (inconfort, érythème, saignement, inflammation et destruction de l'interface cellulaire qui relie les couches épidermique et cutanée). Ils se dissipent habituellement en quelques semaines.

Une récente étude parue dans The Journal of Applied Physiology a conclu que les tatouages entravaient la production de sueur par nos glandes sudoripares eccrines lors d'un stress thermique.

La transpiration est un phénomène totalement naturel et bénéfique pour l'organisme. La transpiration et plus précisément les glandes sudoripares régulent la température du corps. Quand l'organisme s'expose à la chaleur (liée à environnement, à une situation de stress, à la pratique d'un sport ou autres), les glandes sudoripares aident le corps à se refroidir. Les glandes sudoripares eccrines sont de loin les plus nombreuses (environ 3 millions) et se localisent sur presque tout le corps.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont utilisé la méthode de chauffage passif du corps entier. Ils ont demandé à cinq femmes et cinq hommes de porter une combinaison et de s'allonger sur un lit médicalisé.

Pendant 10 minutes, une eau à 34 degrés Celsius était perfusée dans la combinaison. Ensuite, pour effectuer le chauffage passif du corps, une eau à 48 degrés Celsius était injectée à travers la combinaison jusqu'à ce que la température intestinale des participants augmente d’un degré.



Cette expérience leur a permis de constater que le taux de transpiration était plus faible sur la partie de la peau tatouée des participants que sur la partie de la peau non tatouée. Le tatouage provoquerait donc des séquelles au sein des glandes sudoripares eccrines.

Les effets néfastes à long terme des tatouages toucheraient davantage ceux qui se tatouent plus que les autres et ceux qui auraient plus de risques de subir un stress thermique comme les athlètes professionnels et les militaires.

Une diminution de la transpiration de la peau tatouée pourrait avoir un impact sur la dissipation de la chaleur. Le corps aurait de la difficulté à se refroidir et à récupérer une température normale.

Source : Futura-Sciences
SOPHIE PERRON
20 NOVEMBRE 2020  (21H53)
QUIZ SUR BEACHNEWS
500$ À GAGNER
image
Quel est le maximum de degrés, ou ''Dan'', que l'on peut atteindre dans le Karaté?
10
3
5
8
BeachNewsEveryday.com
photo
IL Y AURA BEL ET BIEN UN TROISIÈME COUPLE QUI ACCÈDERA À LA FINALE
BeachNewsEveryday.com
photo
JAY DU TEMPLE ANNONCE UNE BOMBE À L'ÉMISSION (LA SEMAINE DES 4 JULIE)
BeachNewsEveryday.com
photo
AH LES LIGUES DE BIÈRE! LÀ OÙ ON POURCHASSE L’ARBITRE À DEUX!
BeachNewsEveryday.com
photo
COLE CAUFIELD A INSCRIT UN TOUR DU CHAPEAU CE SOIR, VOYEZ SES BUTS AINSI QUE SES COMMENTAIRES D’APRÈS-MATCH
BeachNewsEveryday.com
photo
LE PÈRE NOËL SUR L'AUTOROUTE 40 🎅
BeachNewsEveryday.com
photo
LES CERFS À LONGUEUIL SERONT SAUVÉS