logo           VIDÉOS     QUIZ     PODCAST        
photo

LÉVIS : QUELQUES CENTAINES D'ÉTUDIANTS CONFINÉS SUITE À UNE DANSE

Mercredi dernier, à l'école secondaire Pointe-Lévy de Lévis, une discothèque improvisée a vu le jour pour les élèves de cinquième secondaire lors du déjeuner des finissants pour les futurs diplômés, une activité traditionnelle organisée chaque année.

La direction de l'école a permis, malgré la pandémie, le déroulement de l'activité pour les 480 étudiants, selon le concept de classe-bulle.

C'est au moment de la pause que certains d'entre eux se sont trémoussés sur de la musique pendant deux ou trois minutes seulement mais, sans respecter les règles de distanciation ou le port du masque.

Christian Cantin, porte-parole du service de police de Lévis, a confirmé qu'une enquête a été menée mais qu'elle n'aura point de suite.

« Après avoir vérifié les vidéos, on n'a pas été en mesure de voir quand il y a eu une perte de contrôle. On sait que quelques jeunes se sont mis à danser et, dans l'énervement du moment, d'autres sont venus les rejoindre. Ça a duré deux, trois minutes. On a vu aussi sur la vidéo que la direction a bien réagi en arrêtant tout rapidement », a-t-il expliqué. « C'est impossible d'identifier les 70 et 80 jeunes sur la piste de danse improvisée, la direction a repris le contrôle rapidement et confiné 480 élèves. Il n'y aura pas de suite de notre côté », a-t-il ajouté.

Les dirigeants de l'école, ne pouvant, eux non plus, identifier les élèves ayant pris part à la danse, ont décidé de mettre en isolement tous les élèves de ce niveau, sans exception, par mesure préventive.

« Nous sommes désolés des inconvénients causés par l'activité, qui visait à offrir un baume aux élèves et non à susciter un rassemblement inadéquat », a mentionné le directeur de l'établissement, Éric Pouliot.



C'est donc jusqu'au 2 décembre que tous les étudiants de secondaire cinq seront confinés, inclusivement.

La Santé publique a d'ailleurs fait parvenir une lettre aux parents de ces élèves leur rappelant qu'entre autres :

- La danse est une activité physique qui augmente le rythme respiratoire et la possibilité de transmettre le virus dans l’air si une personne est contagieuse.

- Des situations de ce type ont déjà entraîné une transmission communautaire importante et des conséquences graves auprès de personnes vulnérables de la communauté.

Source : Radio-Canada
MYRIAM DUNN
20 NOVEMBRE 2020  (13H53)