photo

L'HOMME QUI A ENLACÉ LA JOURNALISTE SANS SON CONSENTEMENT S'EXCUSE

Un des hommes qui a causé une vague d'indignation dans les derniers jours en prenant dans ses bras une journaliste contre son gré durant une manifestation anti-masque a été identifié et s'est excusé.

La scène très malaisante pour la journaliste de TVA Nouvelles, Kariane Bourassa, est survenue dimanche dernier à Québec, alors que celle-ci tentait de faire son travail, ayant été dépêchée sur les lieux afin de couvrir le déroulement d'une manifestation de gens s'opposant au port du masque dans les endroits publics.

La journaliste en avait gros sur le coeur suite à ce geste fort irrespectueux et potentiellement dangereux. Dangereux en effet, car en temps de pandémie, forcer quelqu'un à ne pas respecter la distanciation sociale et créer un contact intime alors qu'on refuse de respecter les consignes données par la santé publique et qu'on est potentiellement contagieux, c'est mettre la santé des autres en danger.



Ça peut sembler rigolo..... NON.....un "câlin" non-désiré, n'est pas moins pire qu'une insulte ou que des menaces. Les...Publié par Kariane Bourassa Journaliste sur Dimanche 26 juillet 2020



Après l'ouverture d'une enquête auprès de la police, l'une des deux personnes impliquées dans l'affaire a réalisé l'importance de sa bévue dans les circonstances. L'homme, identifié comme Jean-François Mongrain, s'est excusé publiquement et assure qu'il n'a jamais voulu brimer la reporter.

Il est possible de voir ses excuses en détail dans son entrevue auprès du Journal de Québec.

En espérant qu'une telle situation puisse faire réfléchir les gens, surtout ceux qui manquent de respect aux journalistes qui essaient de faire leur travail et aux femmes en général.

Source : Monde de stars
JULIEN B.
29 JUILLET 2020  (21H21)