photo

POSSIBLE REGROUPEMENT ENTRE TWITTER ET TIKTOK?

Depuis déjà quelques semaines, les rumeurs de la fermeture définitive de la populaire application TikTok se font de plus en plus entendre. C’est surtout en raison des commentaires de Donald Trump, qui a menacé de bannir l’application, alors que certains experts américains disent que le gouvernement chinois utiliserait la plateforme qui propose de très courtes vidéos des plus divertissantes pour enregistrer une partie de vos données personnelles.


Dans les derniers jours, la situation a énormément évolué. En effet, aujourd’hui, on sait que le gouvernement américain a signé jeudi un décret interdisant toutes personnes d’effectuer des transactions avec la maison-mère de TikTok, qui se nomme ByteDance, dans les 45 prochains jours. La signature de ce décret s’expliquerait par le fait qu’il s’agirait d’une urgence nationale par la façon que fonctionne l’application de vidéos légères. En plus de cette signature, le gouvernement dirigé par Donald Trump s’est dit ouvert à la discussion pour un éventuel rachat de TikTok par un groupe américain avant le 15 septembre. Après cette date, Trump a prévu interdire l’application définitivement sur le sol américain.



Qui pourrait être cette entreprise?

Selon ce que rapporte le réputé hebdomadaire La Presse, celui qui serait le favori pour acquérir TikTok serait un autre réseau social des plus populaires, qui se nomme Twitter. Toutefois, interrogés sur le sujet par l’AFP, les deux groupes ont refusé de confirmer la rumeur.


En plus de TwitterWall Street Journal, Microsoft serait également intéressé à acquérir TikTok, mais le groupe détenant Twitter aurait une longueur d’avance sur son concurrent alors que « Twitter a moins de risques que Microsoft de se faire épingler pour abus de position dominante dans ce dossier en raison de sa taille nettement inférieure. »

Toutefois, Twitter aura besoin d’investisseurs pour pouvoir faire l’acquisition de TikTok, car celui-ci pourrait devoir coûter énormément d’argent. Par ailleurs, il est important de se rappeler que ce n’est pas la première fois que l’application qui permet la publication de courts messages textes et de photos ou d’images animées fait l’acquisition d’une plateforme du type de TikTok, alors qu’il avait acquis la plateforme de très courtes vidéos Vine
Crédit : La Presse
MATHIEU FOURNIER
11 AOÛT 2020  (14H08)