VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY        PODCAST              
photo

PROLONGER LE CONGÉ DES FÊTES DANS LES ÉCOLES : UNE OPTION AFIN DE FREINER LE VIRUS

Avec la situation actuelle et le temps des fêtes qui approche, les Québécois s'inquiètent de savoir s'ils pourront se rassembler en famille pour l'occasion.

Le premier ministre, François Legault, avait déclaré être optimiste à ce sujet, mais avait également précisé qu'il faudrait oublier les grands rassemblements et les partys de bureau.

Il faudra s'attendre, bien évidemment, à une augmentation des cas au retour des Fêtes. Plusieurs solutions devront être envisagées par le gouvernement afin de limiter la propagation de la COVID-19.

La Fédération autonome de l'enseignement (FAE) croit qu'une des solutions serait de prolonger les vacances de Noël des écoles du Québec.

Sylvain Mallette, président de la FAE, pense qu'il serait important d'en discuter dès maintenant, sachant qu'il y aura des rassemblements à Noël en petit nombre. De cette manière, il sera plus facile de se préparer à limiter la propagation avant et après.

François Legault a déclaré, lundi soir, que son gouvernement n'envisageait pas cette option pour le moment. Il a également été mentionné par le cabinet du ministre Roberge que si des aménagements étaient à prévoir, le réseau scolaire ainsi que la population en seraient informés.

Le premier ministre justifie cette décision en expliquant qu'il y a beaucoup de rattrapage à faire au niveau scolaire étant donné le nombre de semaines perdues au printemps.

Sylvain Dancause, enseignant au secondaire à Québec, a tenu à rappeler l'importance de garder les élèves à l'école le plus possible. Il constate que les élèves perdent certaines bonnes habitudes lorsqu'ils quittent pour une période d'isolement ou de confinement. L'enseignant ajoute même que cela peut nuire à leur apprentissage.

Le président de la FAE croit que le gouvernement pourrait être forcé de revenir sur sa décision, s'il s'avère que le nombre de nouveaux cas est encore élévé en décembre. Selon lui, il est possible que les écoles contribuent à nourrir la deuxième vague, même après le temps des Fêtes.

« On sait maintenant que les adolescents sont des transmetteurs du virus, et on s’imagine au retour des Fêtes dans des classes où on ne peut pas ouvrir les fenêtres, on pourrait voir une plus grande transmission », précise-t-il.

M. Mallette dit qu'il est important d'être informé rapidement s'il fallait partir en vacances plus tôt et revenir plus tard, car une telle décision pourrait avoir des effets sur les élèves et les enseignants.



Un temps d'arrêt en novembre pourrait également permettre aux enseignants de reprendre leur souffle. Selon Josée Scalabrini, présidente de la Fédération des syndicats de l'enseignement du Québec, cela pourrait même être nécessaire, car les enseignants ont besoin de repos.

Ils ont dû s'adapter rapidement aux nouvelles mesures et à l'enseignement à distance, sans nécessairement avoir de formation. Mme Scalabrini pense aussi qu'une prolongation du congé des Fêtes serait une bonne option afin de réduire la transmission du virus.

Source : Radio-Canada
SOPHIE PERRON
28 OCTOBRE 2020  (22H27)
QUIZ SUR BEACHNEWS
500$ À GAGNER
image
Que signifie le mot italien ''ciotola'' ?
BOL
CIEL
CUILLÈRE
MANGER
BeachNewsEveryday.com
photo
VOICI LA NOUVELLE PUBLICITÉ MAXI DE NOËL DE MARTIN MATTE
BeachNewsEveryday.com
photo
UNE VENGEANCE DIABOLIQUE DANS UN AVION 😈
BeachNewsEveryday.com
photo
« LIBERTÉ! » DES COMPLOTISTES MANIFESTENT POUR LA DESTITUTION DU GOUVERNEMENT
BeachNewsEveryday.com
photo
MESDAMES, CETTE APPLICATION EST VOTRE CHANCE DE PASSER UN MESSAGE SUBTIL À VOTRE COPAIN 😉
BeachNewsEveryday.com
photo
IL ESSAYE DE METTRE DE L'EAU AU NIVEAU 😂
BeachNewsEveryday.com
photo
CETTE FEMME DÉTRUIT DES CENTAINES DE BOUTEILLES D’ALCOOL 😳