photo

TOP 4 DES SECTES LES PLUS DÉVASTATRICES

La ligne est mince, parfois, entre religion officielle, mouvement religieux et secte religieuse. Le Larousse décrit une secte comme : « Groupement religieux, clos sur lui-même et créé en opposition à des idées et à des pratiques religieuses dominantes. » et elles existent depuis la nuit des temps. Toutes ont en commun un leader charismatique et doté d'une grande intelligence émotionnelle.

Voici quatre sectes qui ont fait parler d'elles, malheureusement à cause de déboires et d'incidents fâcheux, voir dramatiques :

1- Le Temple du Peuple

Fondée en 1955 par le révérend Jim Jones, la secte s'installe d'abord en Californie où elle recrute majoritairement des femmes et des étudiants de race blanche, et ensuite, des afro-américains. Son rêve : unifier les blancs et les noirs, en pleine époque ségrégationniste.

Ses méthodes de recrutement sont non orthodoxes. Jones engage des détectives privés pour enquêter sur des gens puis leur révèle ensuite ce qu'il a appris sur eux par intuition divine. Ou bien, il organise des réunions de guérison, aidé de son épouse qui est infirmière, où il prétend guérir des tumeurs en les sortant de la bouche des fidèles, alors qu'en réalité, la « tumeur » n'est qu'un foie de poulet dissimulé dans sa manche. Quoi qu'il en soit, ses méthodes fonctionnent puisque, dans les année 1970, ce sont plus de 2 millions d'adeptes qui boivent les paroles de celui qui se décrit comme l'incarnation de Dieu sur terre.

En 1977, fatigué de la presse et des enquêtes de plus en plus nombreuses à son sujet, il déménage avec les membres de sa communauté proche sur une terre agricole en Guayana, où il fonde la colonie de Jonestown, une « société authentiquement socialiste, dépouillée de tout racisme, de tout sexisme et de toute forme de discrimination contre les vieux ». En réalité, sodomie, famine, manipulation, travaux forcés et humiliation sont le lot quotidien de ses 1200 fidèles.

Le 17 novembre 1978, Leo Ryan, un membre du congrès américain, débarque à Jonestown avec des journalistes, afin d'enquêter sur la secte. Alors qu'il repart le lendemain, accompagné de 15 déserteurs, il est assassiné par un disciple de Jones. Le gourou profite de cet incident pour convaincre les membres restant que c'est le moment et c'est ainsi que 908 personnes, dont 300 enfants se donnent la mort ou sont assassinées en absorbant un jus additionné de cyanure. Jones, quant à lui, se suicide d'une balle dans la tête.


image

2- L'Ordre du Temple solaire

Cette secte fut créée en 1984 avec la fusion de deux organisations; la Fondation Golden Way, fondée par Jo di Mambro et Michel Tabachnik en Suisse, et le Club Amenta, dirigé par Luc Jouret. Ce dernier devient le recruteur de la secte et réussit à convaincre près de 400 personnes à joindre le mouvement, au Québec, en Suisse, en France, en Martinique et même aux États-Unis. Les membres, sous l'influence des gourous, croient qu'il existe des maîtres, résidant sur Sirius, qui se sont donnés pour mission de guider l’humanité vers l’éveil spirituel. Les membres peuvent aussi rejoindre les maîtres sur Sirius via transit, qui s'obtient par le suicide.

Cette secte, comme plusieurs autres, connaît une fin tragique : en 1994, alors qu'une vague de suicides et d'assassinats secoue les membres du groupe, cinq personnes sont retrouvées mortes à Morin Heights dans une maison incendiée le 30 septembre. Le 5 octobre, 48 personnes sont retrouvées morte en Suisse, empoisonnées avec un mélange de curare, d’opioïdes et de benzodiazépine, de façon volontaire pour certains et par injection de force pour d'autres. En 1995, seize personnes sont assassinées puis brûlées par l'inspecteur en chef, qui se suicide ensuite. Finalement, en 1997, 3 ans après le suicide des leaders, cinq autres membres se donnent la mort à St-Casimir, au Québec.

image

3- La famille Manson

Secte ou groupuscule hippie, la famille Manson doit sa notoriété au meurtre sauvage de l'actrice Sharon Tate, alors enceinte de huit mois.

Fondée vers la fin de année 60 par Charles Milles Maddox (il prit de nom de Manson plus tard), un jeune artiste troublé, toxicomane et au lourd passé criminel, l'organisation ne dépassa jamais la centaine de membres, majoritairement des jeunes femmes.

image

Logés au Spahn Ranch de Los Angeles en échange de menus travaux, les membres de la « famille » se nourrissent de ce qu'ils trouvent dans les poubelles et des vols. Esclavage sexuel, drogues hallucinogènes et sévices corporels sont le quotidien des membres, qui vouent une admiration sans borne pour le leader. Manson, qui rêve d'être une , élabore d'ailleurs une prophétie compliquée en mélangeant des versets de la Bible et des extraits de l'album blanc des Beatles.

Et dans les faits, c'est en voulant se venger d'un producteur, Terry Melcher, qui a refusé de lui signer un contrat de disques, qu'il envoie trois membres de la famille (Charles « Tex » Watson, Patricia Krenwinkel, et Susan Atkins) assassiner le producteur dans sa maison du 10 050, Cielo Drive. Hors, Melcher a déménagé et c'est maintenant le réalisateur Roman Polanski et sa femme, Sharon Tate, qui y résident avec des amis. Tous seront assassinés sauvagement ce soir-là, sauf Polanski qui était en voyage d'affaires.

image

Le lendemain, 10 août 1969, un riche couple de L.A., Leno et Rosemary LaBianca, sont aussi assassinés par des membres de la famille Manson. Plus tard, certains seront aussi reliés au meurtre d'un coiffeur le 25 juillet précédent, afin de lui dérober un héritage.

Arrêtés fin 1969, Charles « Tex » Watson, Patricia Krenwinkel, Susan Atkins, Leslie Van Houten et Charles Manson sont accusés de meurtre en 1971 et condamnés à la prison à vie. Les adeptes adoptent alors un « X » gravé sur le front pour exprimer leur banissement de la société. Linda Kasabian, une membre qui n'est pas impliquée directement dans les meurtres, obtient l'immunité en témoignant contre le groupe. Aucun n'a obtenu de libération conditionnelle. Charles Manson est mort le 19 novembre 2017, à l'âge de 83 ans.

image

4- Roch « Moise » Thériault

C'est au Québec, en Gaspésie plus précisément, que cette secte à pris forme, créée par Roch Thériault. Au début, il offre des séances de désintoxication dans la nature et offre des soins et des banquets gratuits pour les nécessiteux. Rapidement, un petit groupe se forme et tous décident d'aller s'établir, en marge de la société, sur une terre en Gaspésie où ils construisent une habitation.

image

Au total, dix femmes et deux hommes feront partie du groupe, en plus de Thériault. Comme il décide d'attribuer de nouveaux noms à ses disciples afin de marquer leur nouveau départ, eux en retour le rebaptisent du nom de Moïse.

Durant douze ans, il mènera ses disciples d'une main de fer, forçant le groupe à travailler sans relâche et à lui obéir sans discuter. L'homme se dit en communication avec Dieu et instruit d'une mission divine sur Terre : ses fidèles sont les brebis qui doivent l'assister dans l'accomplissement de celle-ci. D'ailleurs, la plupart des femmes sont ses épouses et mettront au monde une vingtaine d'enfants, dont il est le père.



Début 1980, Moïse se proclame chaman et guérisseur et commence à performer des traitements médicaux et même des opérations sur les membres. Mars 1981, un enfant de 3 ans meurt après avoir subi un lavage d'estomac avec de l'alcool à friction. En 1982, quatre membres de la secte, dont Thériault, sont incarcérés suite à ce décès. Les autres membres sont évincés de leur terre et dispersés, ce qui n'empêche pas le groupe de se retrouver à la sortie de prison du gourou, et tous partent s'installer à Burnt River, en Ontario.

Les sévices et traitements inhumains continuent, une femme meure après avoir été opérée à froid et Moïse conservera d'ailleurs un os de cette femme, caché sous sa barbe. Le début de la fin pour la secte est l'amputation d'un bras de l'une de ses épouse, Gabrielle Lavallée, afin d'éviter la gangrène due à une blessure au doigt. La femme avait aussi subi l'extraction de huit dents et d'une partie de sa gencive à l'aide de pinces, afin de la punir. Suite à ces incidents, elle planifie sa fuite le 14 août 1989. A l’hôpital, où elle reste plusieurs jours, elle parle aux policiers et Roch « Moïse » Thériault est arrêté cinq jours plus tard et condamné à 25 ans de prison.

Il est mort à 63 ans, visiblement agressé par un autre détenu, en février 2011. Jusqu’à la fin, trois des ses épouses lui ont rendu visite régulièrement, lui donnant même quatre enfants de plus.

Un film, mettant en vedette Luc Picard, est sorti en 2002 : Moïse: l'affaire Roch Thériault

Si vous avez des questions / inquiétudes, communiquez avec la ligne Info-Secte : 514-274-2333.
JULIE GAUTHIER
23 SEPTEMBRE 2020  (12H09)
QUIZ SUR BEACHNEWS
image
À quel endroit Homer travaille-t-il dans Les Simpson?
À LA CENTRALE NUCLÉAIRE
AU DÉPANNEUR
AU POSTE DE POLICE
IL NE TRAVAILLE PAS