photo

UN ADOLESCENT DE LAVAL SUBIRA UN PROCÈS POUR MEURTRE PRÉMÉDITÉ

Un Lavallois de 17 ans devra subir un procès pour le meurtre prémédité de son ami. C'est une accusation très rare en Chambre de la jeunesse.

L'événement serait survenu au parc Marc-Aurèle Fortin, dans le secteur Fabreville, à Laval, le 1er janvier 2020. Une dispute entre amis a mal viré et un jeune de 15 ans a été poignardé. Au moment des faits, l'accusé n'était âgé que de 16 ans.

Les détails de l'affaire ainsi que l'identité de la victime et de l'accusé sont protégés par une ordonnance de non-publication.

À la suite de l'enquête préliminaire, le juge Pierre Hamel a tranché que la preuve est suffisante pour qu'il y ait matière à poursuite. L'adolescent est alors cité à procès pour meurtre au premier degré, qui est l'accusation la plus grave du Code criminel.

Lors de son arrestation, le Lavallois avait été accusé de meurtre au deuxième degré, mais dès le début de l'enquête préliminaire, la poursuite a estimé avoir assez de preuves pour démontrer qu'il y a eu préméditation. Dans sa décision rendue mercredi, le tribunal s'est rangé du côté de la poursuite.

Durant toutes les procédures, l'adolescent est en liberté.



Le ministère public entend déjà demander à ce que le jeune soit soumis à une peine d'emprisonnement pour adulte, s'il est reconnu coupable. Avec ce crime, meurtre prémédité, il aurait comme sentence un emprisonnement à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant dix ans.

L'affaire est reportée au 8 février pour que la défense annonce si elle choisit d'avoir un procès devant juge seul ou avec jury.

Source : Radio-Canada
AMÉLIE DROLET
28 JANVIER 2021  (9H41)
QUIZ SUR BEACHNEWS
image
De quel pays le kiwi est-il l'emblème?
ARGENTINE
AUSTRALIE
MEXIQUE
NOUVELLE-ZÉLANDE