photo

UN PÈRE ADMET SA CULPABILITÉ D'AVOIR LAISSÉ SA FILLETTE SEULE POUR ALLER TRINQUER

Au mois d’août 2019, un père de famille qui n'avait pas réussi à trouver de gardienne pour sa fillette a décidé de poursuivre sa soirée à La place Nikitotek située à Sherbrooke en laissant son enfant dormir à l'intérieur de la voiture pour que ce dernier puisse passer le reste de la soirée au bar de l'établissement.



En plein milieu de la nuit, vers 2 h 15 du matin, un passant avait alors entendu les pleurs de la fillette qui se trouvait seule à l'intérieur du véhicule. Peu de temps après, des agents du Service de police de Sherbrooke sont arrivés sur place et ont aidé la fillette à sortir de la voiture.

Le père s'est alors pointé le bout du nez et c'est ainsi que le service de police a pris ce cas en charge.

En août 2020, un an plus tard, ce dernier a décidé de suivre une toute autre trajectoire. Il a cessé de consommer de l'alcool et a également admis devant le tribunal que l'abandon de sa fille, lors de cette soirée arrosée, s'agissait de la pire erreur qu'il a commise au cours de sa vie.

Le père de famille s'est également trouvé un emploi stable et exerce ses droits parentaux adéquatement. Celui-ci, qui a tout de même porté les accusations d'abandon d'enfant et a brisé à deux reprises la condition de ne pas entrer en contact avec la mère de la fillette, devra finalement purger huit mois de prison dans la collectivité.

Crédit : La Tribune
VICKY ADAMO
12 AOÛT 2020  (9H37)