VIDÉOS        QUIZ        POOL HOCKEY        PODCAST              
photo

UN RESTAURATEUR MONTRÉALAIS DÉPLORE LA VISITE DE L'OQLF DANS SON ÉTABLISSEMENT EN PLEINE PANDÉMIE

Un restaurateur situé à Montréal déplore la visite d'un inspecteur de l'Office québécois de la langue française (OQLF) dans son établissement en pleine situation pandémique.

Carmine Anoia, copropriétaire et fondateur des restaurants Kitchen 73, a reçu la visite de l'inspecteur en question jeudi passé, alors qu'il était en train de dénombrer les minces recettes effectuées pendant la journée. La raison de la visite de l'agent était pour l'aviser qu'il y avait eu une plainte à l'Office pour une « possible contravention » à la Charte de la langue française.

À la suite de cette rencontre, M. Anoia a décidé de dénoncer la situation en ligne :

Aujourd'hui, c'était une journée merveilleuse. En pleine fermeture de l'industrie de la restauration, je reçois la...Posted by Carmine Anoia on Thursday, October 22, 2020

Il semblerait que l'inspecteur qui lui a rendu visite ait été arrogant envers lui et que la tension aurait vite monté lors de la rencontre, au point où M. Anoia a mis celui-ci à la porte.

« Ma salle à manger est complètement vide. Je suis fermé et là, j’ai un inspecteur qui vient me dire que je pourrais recevoir une amende, pendant que notre industrie est dans son pire état depuis une décennie », indique Carmine Anoia.



L'OQLF se défend en disant qu'il n'y a pas eu d'amende remise au restaurateur lors de cette visite, que la situation à cause de la COVID-19 est prise en considération, et que l'Office fait également son possible afin de minimiser les impacts sur ses clientèles.

Crédit : Journal Metro
MAÉLIE SAMSON
25 OCTOBRE 2020  (14H21)