photo

UNE FEMME ATTAQUÉE PAR UN MASKINONGÉ

Une femme de Winnipeg a été laissée avec plusieurs cicatrices physiques et psychologiques après avoir été attaquée par un maskinongé alors qu'elle nageait avec sa famille dans une station de pêche. L'attaque a eu lieu le 25 juillet, au North Star Village, un centre de pêche et de chasse à Minaki, en Ontario, situé à environ 52 kilomètres au nord de Kenora.



Kim et Terry Driver, des habitués de la saison et des pêcheurs expérimentés de la station, s'étaient mis à l'eau pour se rafraîchir.

«J'étais juste debout dans l'eau jusqu'à la poitrine, je savais qu'il y avait des mauvaises herbes sur le côté de moi, et puis j'ai senti quelque chose frotter sur ma jambe gauche», a déclaré Kim, pensant que c'était une mauvaise herbe ou peut-être une tortue qu'ils avaient vue plus tôt.

Kim a dit qu'elle avait ressenti une douleur aiguë à la jambe et que lorsqu'elle a regardé en bas, elle a vu ce qui ressemblait à une tête d'alligator. Un maskinongé, de plus d'un mètre de long, s'était emparé de sa jambe.

«Honnêtement, je ne me souviens pas vraiment comment tout cela s'est passé - une fois qu'il m'a mordue, il a commencé à me faire flotter dans l'eau et m'a ensuite entraînée sous l'eau, a-t-elle dit. J'ai commencé à donner des coups de pied, et je suppose que c'était évidemment des coups de poing, parce que j'ai des coupures sur les mains, et puis il a lâché et je suis revenue en criant que j'avais besoin d'aide - quelque chose m'avait mordue».

Kim a dit que lorsqu'elle a été tirée hors de l'eau, du sang coulait à l'arrière de sa jambe. Des sauveteurs lui ont mis une serviette sur la tête pour qu'elle ne voit pas l'étendue de sa blessure.

L'entaille à sa jambe mesurait près de 18 centimètres de large.

Il y avait des infirmières au pavillon qui ont pu aider Kim jusqu'à ce qu'elle soit emmenée à l'hôpital. Elle a dit qu'elle avait maintenant besoin d'une chirurgie plastique pour réparer son mollet, un processus qui prendra plus de six semaines.

Voici quelques photos de l'attaque en question et du maskinongé :

image

image

image

image

image

Le maskinongé est une espèce américaine de brochets. Reconnu pour être plus fin que le grand brochet, il est recherché pour ses combats spectaculaires. Le maskinongé est surnommé le requin ou le tigre d'eau douce. Il fait partie de la super-classe des Osteichthyes (poissons osseux).

Avec une taille moyenne d'un mètre, pour un poids de 10 kg et un maximum observé de 1,83 m et 32 kg), le maskinongé est la plus grande espèce de brochet. La ligne latérale présente de 130 à 176 écailles. Le maskinongé est un poisson élancé à la robe grise rayée ou mouchetée de noir.

Crédit: Winnipeg CTV News
DRAGON 🙌
1 AOÛT 2020  (10H04)